Le site du e-consultant - Théorie et pratique de la survie en entreprise

 


mercredi 28 mai 2008

Comment se faire plein d'argent avec les billets sponsorisés ?

Andy de Review-me vient de m'envoyer un mail pour me dire que mon billet sponsorisé pour Monsieur Hugo a été approuvé. Ils vont me filer mes 20 dollars.

Autant dire que je pète de joie. C'est vraiment powerful les billets sponsorisés. Tout le monde y gagne, la marque se fait une pub d'enfer à pas cher et le bloggeur encaisse grave.

Je suis sur un filon monstrueux. Ma fortune est faite.

Quand on sait que certains bloggueurs touchent dans les 600 euros pour des billets sponsos qui font grossir, et qu'ils valident mes conneries, je pense que ça va tarifer sec, les prochains mois.

Bon, qui connaît un autre site de billets sponsos aussi cool que celui d'Andy ?

Parce que si c'est partout comme ça, moi je suis prêt à vendre mon cul ma prose pour quelques tunasses de plus.

Image de PPdigital sous Creative Machin

lundi 26 mai 2008

Comment ne pas sentir le vieux chameau au boulot

Disclosure : sponsored post de ta reum / Billet sponsorisé (PUBLIREDACTIONNEL DE TA MAMAN payé 20 dollars par Review Me pour parler de Hugo BOSS et ses parfums de wouiners. Attention ce post n’est pas objectif du tout, c’est une grosse pub déguisée, beurk c’est très très mal.)

Je renouvelle l'expérience du billet sponso pas reuch avec mon pote Andy (20 dollars t'imagines ! même le dernier pigiste du mag' "Chasseur du Béarn" ne touche pas aussi peu pour gratter 3 lignes) histoire de voir jusqu'où ce système fonctionne et surtout pour vous parler de vos problèmes d'odeurs corporelles qui nous gênent tous depuis le début de l'invention du bureau.

On est bien d'accord, la plupart de vos collègues puent ! L'été notamment ça refoule sévère au niveau des aisselles. Vous-même, il faut bien l'avouer vous ne sentez pas vraiment la fleur des champs. Faudrait penser à vous laver le zgeuge plus souvent les mecs.

La clim' peut parfois faire gober à tout le monde que ce n'est qu'une remontée des odeurs de la cantine par les conduits d'aération, mais ne vous illusionnez pas les schmoldus, c'est bien du truc flasque et débectant qui vous sert de corps qu'émanent tous ces miasmes.

La solution pour vous les killers du bural qui veulent emballer sévère (on croirait une pub Procter hein ?) : les fragrances de Monsieur Hugo le Boss.

Ouais, les Boss Fragrances sont hyper balèses pour masquer tout ce qui sort comme effluves de votre petit corps viril. A la limite, même que tu sentirais bon. Et puis imagines, quand on te demande avec quel bazar tu t'asperges le matin, toi tu réponds direk "Hugo Boss". Limite la pétasse, elle pourrait croire que t'es manager. C'est vraiment beau la vie. Te voilà promu pour 60 euros la bouteille.

Il y vraiment plein de parfums super chanmés chez Monsieur Hugo. Des trucs légers comme une brise d'automne (tendance feuilles mortes), des trucs sensuels comme un hippopotame mais qui te refilerait le brack au premier hétéro venu, des trucs qui te filent de l'énergie pour pécho tout ce qui a une jupe et qui bouge dans un rayon de 300 mètres autour de ton cubicle, des fragrances.. euh..

Sans déconner c'est quoi une "fragrance" ??

Sinon ce que j'aime bien chez Monsieur Hugo c'est son site internet où tous les échantillons sont en rupture de stock et cette page aussi. Ah c'était bien la peine de dépenser 20 dollars pour même pas chopper du prospect derrière avec une bonne campagne d'échantillonnage. M'en veux pas Hugo, mais va falloir que je t'explique un peu le marketing. Notamment, faudrait penser à arrêter de faire des sites en flash qui rament, c'est soulant à la fin.

Voilà c'était ma critique constructive à 20 boules.

Je vais toucher mes tunes ou pas à votre avis ? Moi je dis ça les vaut. Si je palpe, je serais vraiment une incroyable machine à pognon. Va falloir que je m'inscrive à ebuzzing aussi et tous ces trucs où ils soudoient les bloggueurs pour faire du backlink.


Parse error: syntax error, unexpected T_STRING, expecting ')' in /homez.149/econsult/www/ecrire/tools/bbclone/var/access.php on line 1117